Il était une fois...

« Aucun de mes anciens patrons n’avait la même oralité ».

Longtemps, cette phrase, que me livra un DRH, raisonna dans ma tête.

Je poursuivais mon métier de coach et de formateur mais je doutais.

J’avais assisté tant de fois à ces « kick off » managériaux ou des membres de CODIR se retrouvent, ridicules, sur une scène à faire quelque chose qui n’est pas fait pour eux, entre les mains de comédiens devenus apprentis sorciers pour l’occasion.

Alimenté par quelque chose de plus grand que moi, je sentais bien inconsciemment que je poussais, moi aussi, chacun dans la même direction, avec toujours plus d’énergie, plus de force, plus d’émotions.

Mais si aucun ne se ressemble… N’y aurait-il pas plusieurs chemins ? Et si chacun avait en lui sa propre façon de porter la parole, de convaincre ?

J’étais en plein paradoxe, en plein questionnement.

Et s’il existe plusieurs chemins, sans doute que le véhicule pour l’emprunter n’est pas identique… des techniques oratoires qui conviendraient à certains et pas à d’autres...

La route était ouverte. Il ne restait plus qu’à chercher ces « autres formes » oratoires.

Je faillis renoncer, car je réalisais qu’il nous faudrait déboulonner le tribun, figure unique et masculine de la rhétorique, qui nous conditionne dans une représentation monothéiste de la parole.

Ainsi commençait à se dessiner les contours de ce qui n’était alors qu’une volonté… Que chacun puisse trouver son authenticité sans chercher à être quelqu’un d’autre.

La vie me fit un cadeau. Au fond d’une librairie je tombais sur un ouvrage de Pierre Chiron : «Dimitrios un rhéteur méconnu ». Je compris que d’autres s’étaient déjà questionnés sur le sujet, à 21 siècles de distance.

Cela me donna un peu le vertige mais aussi beaucoup d’énergie pour continuer. J’aspirais à ce que chacun puisse parler vrai, être authentique et faire en sorte que ça sonne juste.

Ainsi naissait l’histoire de Speak’in colors.

Pascal Pilat,

Ils témoignent !

Pensez-vous que tout a été inventé en matière d’enseignement de l’oralité ? Et si vous changiez d’avis ?

Un formateur en prise de parole raconte sa rencontre avec Speak’in colors !



Une approche bienveillante dans laquelle chacun a une identité et la possibilité de progresser ensemble !

Un manager raconte la rencontre avec Speak’in colors lors de la formation de son équipe...




Je suis intéressé(e) :